ZiLDA


Il est chez certaine personne comme un devoir de cultiver le beau. Zilda doit être de cette famille. Ce Rennais, de passage à Paris, nous offre aujourd'hui une étude de 'la vierge consolatrice', peint en 1877 par William Bouguereau. En plus d'indéniables talents artistiques Zilda cultive le génie de la mise en scène, permettant ainsi au spectateur de ressentir plus intensément l'oeuvre qui lui fait face. La stratégie du lieu décuplant aussi les qualités émotionnelles du tableau. Si le comparatif à Ernest Pignon Ernest peut paraître facile, il va sans dire que la succession sera bretonne.

zilda_montage_loveonthewall